Comment mieux communiquer ? (Sans que ça parte en cacahuète)

C'est l'inauguration la chaîne Youtube de saimermieux ! 🎉

J'ai souhaité vous partager un outil qui permet de COMMUNIQUER.

Oui parce qu'on entend à toutes les sauces "communiquer c'est la clé" mais c'est compliqué de ne pas partir en cacahuète.


Le plus souvent on peut taire nos ressentis pour "prendre sur soi" ou encore les exprimer de manière trop violente pour l'autre (avec qui nous souhaitons communiquer je le rappelle). Grâce à l'écoute de ses ressentis, et à une certaine prise de recul , il faut bien l'admette, l'outil présenté ici propose en quatre étapes de formuler une demande précise et réalisable qui améliorera votre quotidien !

Dans toute nos relations, ami.es, famille, amoureu.ses, quelles soient monogames ou polyamoureuses, il est primordial de s'autoriser à exprimer ses ressentis, du moins pour tenir la distance !


Dans les différents couple que j'ai pu former, j'ai longtemps "pris sur moi", j'avais peur d'être pénible et derrière cela c'est la peur de l'abandon. Résultat : à chaque fois après quelques années : le ras-le-bol et une rupture.

Aujourd'hui je m'entraîne à ne plus m'oublier et à formuler mes ressentis. Comprendre quel besoin a été heurté à tel moment. Et à en faire part à la personne. Bon, on en va pas se mentir, ce n'est pas toujours facile mais l'intention est là !

Pour aller plus loin, l'outil que je vous propose utilise les principes de la Communication Non Violente (CNV). Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille le livre "les mots sont des fenêtres" de Marshall B. Rosenberg qui est le père de la pratique CNV. Son livre contient d'ailleurs une liste des besoins universels qui peut aider à l'étape 3.

J'espère que ça vous a été utile, e tout cas, en plein confinement, je l'utilise avec mes colocs 😁

Posts récents

Voir tout

Recevoir un NON - Savoir dire NON

Je souhaite aborder le sujet du NON, pour la personne qui exprime reçoit une proposition, il est parfois difficile d'exprimer un refus. Beaucoup de biais entrent en jeu, la peur de décevoir l'autre, v